chap 42Mature

Aprés avoir récolté des lambeaux déchirés de linge à un endroit et des morceaux du perroquet messager à d'autres, il revînt les bras chargés.

'Bon, on va te faire un peu mal' fît l'autre, les yeux sadiques. 'Prends-ça dans ta gueule et mords dedans. Bien fort. Comme ça... Là, parfait!' puis tout bas: 'Tu l'auras bien mérité, à force.'

'Hein?'

'Rien, je disais de te préparer, car je vais essayer de remettre l'os en place, comme nous l'a déjà fait boss une fois. Tu te souviens?'

'Que trop, ouais...'

'Eh, bah, boss savait y faire mais moi, j'en sais rien, c'est la première fois que je le fais, alors prépare-toi bien!'

Et l'autre cria et chiala un bon moment, tapant du pied, la tête se balançant d'avant en arrière, puis se calma, enfin revenu à ses sens.

'Et voilà le boulot, c'est fait! Finalement, c'était pas trop dur. L'os avait juste glissé et ne s'était même pas cassé. Tes os ont l'air quand même bien dur à briser, frangin.'

'Yeah, yeah, well...'

'M'enfin, faudra passer à l'hosto quand même, on sait jamais. J'y connais que dalle en médecine, après tout.' continua l'autre.

'Thanks, bro!' coupa le blessé, sautant au cou de l'autre qui le repoussa immédiatement.

'T'as déjà oublié ou quoi?'

'Oublié, non, mais j'étais content sur le coup que tu m'aies aidé.'

'Ce que je vais le regretter, je sens. Oh, oui, j'aurais dû te laisser pourrir là, comme ces rouages de l'oiseau de tout à l'heure.'

'Mais tu l'as pas fait...'

'Ben, non...'

'Baka.'

'Baka toi-même,' dît celui qui n'était pas blessé, avec un pauvre sourire las sur les lèvres.

'Euh... on est où là?' fît le blessé, abruti encore plus par le fait d'être complètement dérouté.

'Euh... Dans un jardin en serre, je crois? Tu sais, avec des plantes, des arbres, des fleurs et tout ça...'

'Putain, c'est qui vient foutre le bordel chez les gens au moment de leur sieste? Qui me dérange, hein!?' demanda alors une voix très, très mécontente, la colére sous-jacente à peine voilée.

The End

0 comments about this work Feed