chap xxviiMature

La pauvre, elle ne savait même pas que le gouvernement l'avait complètement oubliée, elle et son bureau. D'où les lumières éteintes la plupart du temps, d'ailleurs. Elle s'en était accommodé, bien qu'elle ne faisait pas grand chose d'autre que lire des rapports sans grande consistance ni importance que personne n'allait relire par la suite. Elle les rangeait là sur son bureau. Enfin, ça, c'était quand elle n'était en train de boire un café ou de fumer sa clope. Elle avait son propre mode classement et tout et tout.

Elle fût bien triste de voir nos deux twins s'éloigner d'elle, et son bureau, les bras chargés de tripailles. 'Ca aurait été bien qu'ils puissent travailler ici, quoi. Mais bon, c'est pas moi qui décide quand même.' se marmonna-t-elle. 'Oui, ça aurait été bien, ici, avec vous deux. Sayonara, mes choux.'

The End

0 comments about this work Feed