chap xiMature

Enfin bon, voilà la suite tant attendue!

Le vieux, le pied plus très sûr avec l'âge, tomba dans la marmite de potion magique? Ah, non, pas la bonne story, sorry.

Oh, come on now, I said I was sorry, no need to be rough with me once again, heh? Unless you want une autre de ses interventions, perhaps, humm? Non, bon, très bien!

Le vieux, chancelant avec l'âge, comme je l'ai déjà dit, se retint à un des vers qui grouillaient dans la zone, sous la mer des brumes. Lui était bien entendu trop peu appétissant pour les vers nécrophages qui demandaient des cadavres plus ou moins frais mais traités d'une certaine manière comme pitance. Le vieux n'avait pour habits qu'un froc crotté et un ciré imperméable de marin sur son maigre dos. Sa pitance à lui se constituait des quelques poissons attrapés ici et là par la grâce des piéges posés par ses menus soins. Il n'avait peur ni des vers nécrophages, ni des butterflies qui s'échappaient des cocoons filés par les vers en question, une fois bien pleins à s'en pêter la bidoche. Non, ce qui lui faisait peur étaient ses peers vivants. Les morts, à leur différence, n'avaient pas à se plaindre de lui, dont le pas, quand il marchait sur eux, était léger comme ces rochers flottant à la surface de la mer des brumes grâce à leur noyau anti-grav' ­qui, de fait, étaient même plus légers qu'un ballon de baudruche rempli d'hélium.

The End

0 comments about this work Feed