chap viiiMature

Ah, oui, j'oubliais, nos deux autres compadres... Même pas dévorés. Nope. Malheureusement pour vous, morbid people who hoped to see a bit of action on this side!

Still very much alive, les twins se réveillèrent groggy, la tête dans le bitume de la taniére des cheshires.

'Eh, frangin, tu trouves pas qu'il ferait un peu trop black ici?' demanda l'un des deux, C. ou K., impossible à dire comme il faisait plus noir qu'à l'intérieur d'un chien.

'Si, si, t'as raison, bro. Un peu de light serait pas de trop ici.' répondit l'autre, dégobillant un peu de son déjeuner de l'autre soirée.

'Oh, pardon, c'est vrai vous avait oublié que vous autres ne pouviez voir dans le noir,' fît une voix très accomodante dans la taniére. Ainsi, une lumière froide s'alluma dans un coin de la salle dont on pût voir les détails! 'Voilà, voilà,' fît une autre voix, tout aussi accomodante.

'Ah, putain, mais c'est quoi ce bordel!' firent les twins ensemble, as usual, écarquillant les yeux.

Ce qu'ils virent les suivrait, sans nul doute possible, tout au cours de leur vie, et nous aussi par la même occasion: des formes aux contours flous mais seemingly uniques se mouvaient dans la pénombre. Des globes de lumière de toutes les couleurs flottaient dans les formes et bougeaient au gré des mouvements de chacune des formes. Perhaps des feux follets, comme on en viendrait à débattre plus tard. Mais le plus impressionnant resterait les tripes séchées empilées en un impecable ordre dans un coin. Il y en avait là pour des milliards de milliards de... Bref, d'innombrables infos'o'lire et tripes'o'lire s'étendaient devant leurs eyes ébahis et la gueule ouverte qu'ils avaient décroché depuis la terrible vue des sacro-saintes tripes qu'ils vénéraient tel Bouddha ou Jésus ou n'importe lequel de ceux qu'on vénérait, nous, les terriens.

The End

0 comments about this work Feed