chap ivMature

A l'autre bout du bar, entourée de deux murs pleins de livres, se trouvait une very little scene sur laquelle s'ensuivaient spectacle après spectacle. N'importe qui pouvait faire le coup, ça plaisait au clients. Et now, it was a chantepleureuse. Du haut de ses trois pommes, elle semblait faire tâches parmi ces brutes. Elle avait néanmoins une voix de ténor, ce qui insupporta au plus haut point Koto-sama.

Bien que personne n'y prêta bien attention dans l'arrière-cuisine, quelqu'un faisait un raffut d'enfer dans les tuyaux de plomberie du bar. H! Obviously the janitor.

De la cuisine, on héla Lil'Bad 'deux assiettes de Kil'mhi prêtes.'

'Ouais, pas trop tôt, j'arrive', gronda Lil'Bad. Alors que Lil'Bad se tournait vers la cuisine, récupérer les commandes, Koto-sama lui lança un regard noir, l'air de lui en vouloir pour la chantepleureuse.

Lil'Bad haussa les épaules et pensa que c'était une opportunité à ne pas rater pour faire chier le trio.

Lil'Bad s'approcha d'un de ses employés et murmura quelque ordre à son oreille. L'employé fît le tour du bar pour rejoindre la scene et murmura à son tour l'ordre à la vieille. La vieille hocha la tête et changea de registre.

Ce fût à ce moment-là que Koto-sama prît ses jambes à son cou, voulant à tout prix fuir l'ignoble voix. Ces deux idiots de twins étaient même pas foutus de poursuivre leur boss, tellement ils avaient ingurgité d'alcool. Lil'Bad décida de les balancer dans la rue à l'arrière du bar, parmi les ordures qui traînaient invariablement dans les bas-quartiers.

Retournant dans le bar, Lil'Bad rigola à pleins poumons pendant un long moment, tenant là sa petite vengeance personelle contre le trio, aussi petty qu'elle soit.

Lil'Bad ne pouvait se douter que son geste allait ainsi commencer une tornade d'events who nobody n'eut ouï dire pendant des siècles mais who now were enjoyed by a truckload of watchers, par la grâce d'une certaine invention, un peu farfelue, je vous l'avoue.

The End

0 comments about this work Feed