Mimi, le terroriste improbableMature

Mimi fit un large tour dans le ciel et vint se poser sur le toit de Notre-Dame. Il tourna la tête et se gratouilla la jointure de l'épaule, avant de se redresser et de se secouer les plumes. Il se dirigea d'un pas nonchalant vers une flaque d'eau et but longuement. Quand il redressa la tête, deux autres pigeons barbus se trouvaient sur le toit. Ils le saluèrent de la tête et attendirent qu'il leur rende leur salut avant d'aller à leur tour se rafraichir la gorge.

 

Dix minutes plus tard, une dizaine de pigeons barbus, tous des mâles, se trouvaient sur le toit. Mimi les considéra d'un oeil satisfait. Ses pigeons étaient les plus sains de Paris. Ils prenaient soin de leur alimentation, ne s'abaissaient pas à fouiller les poubelles, ni a boire aux flaques d'alcool qu'on pouvait trouver par terre en fin de soirée. Ils s'étaient tous sortis de leur milieu d'origine - tout comme Mimi, né dans une gouttière d'une mère alcoolique qui ne se souciait pas que son rejeton risque la noyade à la première averse, et qui l'avait d'ailleurs pris pour une fille pendant son enfance et s'étaient élevés au dessus de la médiocrité des pigeons des villes ordinaires.

 

Il était dommage, songea Mimi pour la n-ième fois, que les autres pigeons aient besoin d'être convaincus de la supériorité de Mimi et de ses semblables. Il se dressa sur ses pattes et lança un roucoulement éraillé :

- Pigeons ! Rrrrrodeurs des rrrrrues ! Vous qu'ils appelent terrrorrristes !

Les autres s'assemblèrent en cercle autour de lui, fascinés.

- Aujourrrd'hui, nous allons mener une action décisive !

Les autres opinèrent du bec. Ils aimaient les actions.

- Le barrr de la déchetterie de la Poterrrrne des Peuplierrrrrrrrs est un rrrefuge pour des dégénérrrrés gays et alcoliques ! Ils mérrrrritent une leçon !

- Une leçon ! Une leçon ! Une leçon ! scandèrent les autres !

- Allons-y ! conclua Mimi en s'envolant.

Les autres le suivirent dans le ciel parisien.

The End

2 comments about this story Feed