The Cities, They Each Have Their Song/Montreal

Montreal,

rich and regal,  a New World Marseilles,

romantic in a blended whiskey way,

a masculine Paree dressed in red flannel wool,

rugged and racy,a late night rendezvous,

Madam Montreal.

 

Montreal,

low light jazz in smoky back rooms,

the stuff of cold war spies and would be Hemingways ,

brick-paved alleys and winding streets,

no matter how new, the place feels old school,

Monsieur Montreal.

 

Montreal,

a crooner of a town with a Chevalier accent,

an affair ready to happen,

at the close of an unfiltered cigarette,

make love to me, Madamoseille,

Montreal, Merci.

 

 

Montréal,

riche et majestueux, un nouveau monde Marseille,

romantique d'une manière mélangée de whiskey,

un Paree masculin s'est habillé en laines rouges de flanelle,

raboteux et mordant, un rendez-vous de fin de nuit,

Madame Montréal.

 

Montréal,

jazz de basse lumière dans les pièces arrière fumeuses,

la substance des espions de guerre froide et serait Hemingways,

ruelles et rues brique-pavées d'enroulement,

n'importe comment nouveau, l'endroit sent la vieille école,

Monsieur Montréal.

 

Montréal,

un chanteur de charme d'une ville avec un accent de Chevalier,

une affaire prête à se produire,

à l'issue d'une cigarette non filtrée, faites-l'amour moi,

Madamoseille, Montréal, Merci.

 

 

 

The End

7 comments about this story Feed