La Bête rugitMature

Le rugissement de la Bête prompta Cécile à ignorer le document disparu et la poussa vers la rue, tandis qu'elle enfilait promptement son manteau de pluie. Elle aurait pu demander au chauffeur de la conduire, après tout, c'était pour ça qu'elle le payait, mais elle n'en fit rien.

Au contraire, elle ne voulait pas que ce dernier, ni quiconque, sache où elle allait, et ce qu'elle allait y faire. Si elle avait vécu dans une histoire dissipée et diffuse publiée sur un site internet douteux, elle aurait même tenté de cacher la vérité à un lecteur et à son narrateur. C'est dire à quel point son secret la hantait.

Cécile grimpa à bord de sa jaguar, et parcourut la longue allée jusqu'à la barrière qui s'éleva à son approche. Elle s'engagea dans la rue peu fréquentée et bordée d'arbre qui traversait son quartier, et se dirigea immédiatement vers le centre-ville.

La Bête devait être rassasiée, et Cécile avait fait son choix.

Quelques minutes plus tard, Cécile garait son véhicule devant un comptoir laitier. Après avoir éteint le moteur, elle demeura de longues minutes sans bouger. Elle observait le commis à l'intérieur. Il ne devait pas avoir plus de 16 ans. Il n'était pas vraiment beau non plus, et il avait quelques boutons dans le visage. Pourtant, ce serait lui. Lui qui connaîtrait son secret. Lui qui allait satisfaire la Bête.

Cécile prit une longue inspiration, puis elle vérifia qu'elle avait tout ce dont elle avait besoin dans son sac à main. Satisfaite, elle jeta un nouveau regard vers le comptoir laitier. Il n'y avait personne d'autre que le commis légèrement boutonneux. C'était le moment.

Elle ouvrit la portière, saisit son sac, et s'élança d'un pas trop rapide vers la porte d'entrée du commerce.

The End

25 comments about this story Feed