Faux départMature

Donald prit les clefs de sa Bentley dans le tiroir du haut de son bureau, hésita un instant et s’empara du Sig Sauer P225 qu’il entrepose au même endroit, bien en sûreté sous un vieux7 Jours.  Il se leva et s’assura que le pistolet était chambré avant de le remettre dans son étui et de le pincer à sa ceinture. 

 

Il fait quelques pas en direction de la porte et sentit qu’il n’était peut-être pas tout à fait dans un état optimal pour conduire.  Il bifurqua vers la machine à expresso, laquelle fut installé pour que Marielle puisse l’opérer de sa chaise.  Donald n’a jamais pris la peine de savoir comment l’utiliser, et laissa échapper quelques sacres et gaspilla une demie livre de café avant de se retrouver avec quelque chose qu’il jugea buvable. 

 

Buvable, mais il manquait un petit quelque chose pour lui remettre les idées en place.  Il retourna à son tiroir aux mille et une surprises et en sortit une bouteille de scotch, laquelle il déboucha avec ses dents.  La mini-tasse que Marielle gardait pour lui était pleine, mais il ne restait que quelques onces dans la bouteille.  Logique lui dicta son plan de match; tant bien que mal il versa le contenu de sa tasse dans la bouteille de scotch.  Il s’approcha de la fenêtre et examina le tout à la lumière du jour.  Il goûta et, satisfait, retourna s’allonger sur le sofa entreprit de terminer son expresso.  Son enquête pouvait attendre encore quelques heures. 

 

Entre deux gorgées il déposa la bouteille entre ses genoux, retira le Sig de son étui et vérifia qu’il était chambré.  Satisfait il retourna à la bouteille.

The End

25 comments about this story Feed