No si può rimanere quiMature



Je suis bête. Atteindre mon coeur, ce sera impossible. Impossible parce qu'il a cessé d'exister quand le premier des trois s'est sustenté de moi.

*
*

Quand j'émergeai, c'était de la bouillie rougeâtre qui sentait atrocement mauvais qui me tenait lieu de mobilier. Tout tremblante, j'osai une sortie: le soleil m'avertit que ma présence diurne ne serait plus tolérée. 

J'attendis que sa femme la lune le relève pour m'aventurer à l'extérieur. J'avais faim, me sembla-t-il, et mon potager, bien que les légumes ne soient pas très murs, me semblaient tout à fait comestibles quand même. Mais au moment de refermer mes lèvres trop rouges sur la chair tendre de la tomate, je fus prise d'un haut-le-coeur. 
Pourtant, j'aimais les tomates. 

C'est la Bête, que moi j'appelle la Rage, qui m'a enseigné la teneur de la gastronomie de mon nouveau régime. Le goût qu'un mortel trouve âcre et ferreux est pour nous un régal sans pareil. Sans plonger dans l'hédonisme, car les gens du village se seraient posé des questions, et, les questions, on n'aime pas, j'apprit à boire le sang. 

*
*

- La Fiamma... Jayla. Como stai?
- Bene. 
- Abbiamo bisogno di parlare.
- Lo so. 
- Non si può rimanere qui.
- Questa non è la verità. Tu vuoi che me ne vada, ma nulla mi impedisce di restare.
- Le tue capacità ci hanno servito bene.
- Lo so.
- Ma molti si teme.
- Chi potrebbe non farlo sarebbe più pazzo di me, Giangaleazzeo.
- Il tuo ... competenze ... ci sono inutili nelle immediate Jayla.
- ... Io non sono pericolosi per la Camarilla, né per i suoi membri.
- Lo so.
- Altri non lo so.
- Loro convincere sarebbe troppo lungo.
- Questa non è la verità.
- Lo sai.
- Sì.
- ... Dovrei sapere. Il vento? 


Elle hocha la tête.

(Traduction  :
- La Fiamma... Jayla. Comment vas-tu?
- Bien. Merci.
- Nous devons parler.
- Je sais.
- Tu ne peux plus rester ici.
- Ce n'est pas la vérité. Vous souhaitez que je parte, mais rien ne m'empêche de rester.
- Tes capacités nous ont bien servis. 
- Je sais.
- Mais plusieurs te craignent maintenant.
- Qui ne le ferait pas serait plus fou que moi, Giangaleazzo.
- Tes... compétences... nous sont inutiles dans l'immédiat, Jayla.
- ... Je ne suis pas dangereuse pour la Camarilla, ni pour ses membres.
- Je sais.
- Mais pas eux.
- Les convaincre serait trop long.
- Ce n'est pas la vérité. 
- Tu sais.
- Oui.
- J'aurais dû savoir. Le vent?)

- Vi dice tutto, no?

(Traduction: il te dit tout, non?)

 
Elle hocha de nouveau.

-Jayla ... Poi tornare in alcuni anni.
Elle se détourna et répondit sans se retourner: 
- Non tornerò come quando richiesto. Milano lo farà senza di me per il resto.


Je quittai donc Milan. Autour de moi finissait de se former ma carapace, celle dans laquelle s'enfermerait ma folie, l'empêchant de sortir, de s'adoucir, de s'éroder. 

The End

1 comment about this story Feed